Sommaire

Aujourd'hui, dans un certain nombre de pays européens, on estime qu'au moins un tiers de la population connaît des problèmes de surpoids. Les experts ont calculé que l'obésité occasionne de 3 à 8 % des dépenses médicales dans ces mêmes, c'est-à-dire l'équivalent des programmes contre le cancer ou le sida. L'obésité est en effet un phénomène qui est en plein développement. Reste à en connaître les causes.

Causes comportementales de l'obésité

Alimentation et obésité

Une mauvaise alimentation peut mener au surpoids ou à l'obésité. L'alimentation est même la première cause d'obésité.

Les mauvaises habitudes alimentaires les plus néfastes sont : une alimentation trop grasse, trop sucrée, trop salée et surtout en trop grande quantité ; une alimentation archaïque, pendant et en dehors des repas, lors d'épisodes de stress.

Sédentarité

C'est lorsque nous sommes en période sédentaire que nous consommons le plus d'aliments caloriques et dangereux pour notre organisme.

La sédentarité, combinée à une alimentation peu équilibrée, est une cause d'obésité. En effet, si une personne consomme plus de calories qu'elle n'en dépense, son organisme stockera le surplus et augmentera sa masse graisseuse.

Lire l'article Ooreka

Causes médicales de l'obésité

Hérédité

Longtemps l'hérédité n'était pas considérée comme une cause d'obésité. Aujourd'hui, il est prouvé que l'hérédité est responsable du surpoids et de l'obésité. C'est une cause à la fois comportementale et médicale.

Une personne a plus de chance de prendre du poids si son entourage est en surpoids ou obèse.

Les causes sont nombreuses : métabolisme, prédispositions génétiques, mauvaise éducation alimentaire, mauvaise hygiène de vie au sein du cercle familial ou amical.

Chez l'enfant, le rôle de la génétique est plus important encore. Des études montrent en effet que le rôle de l'environnement est quasi nul à partir de 9 ans et que les facteurs génétiques prédominent toute la vie, bien que leur influence diminue avec l'âge.

Ainsi, « la majorité des enfants n'ont aucun risque de devenir obèse, quelle que soit leur alimentation, quel que soit le niveau de leur activité physique. Quant aux enfants obèses, ils sont programmés pour avoir un poids excessif », estimait le Dr Marc Bellaiche lors du point presse des JFHOD (journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestives) 2019.

Troubles psychologiques

Les troubles psychologiques sont une cause d'obésité très fréquente.

Le risque de surpoids et d'obésité est multiplié chez les personnes souffrant de dépression ou de stress, ou vivant une épreuve comme un décès, un divorce ou un licenciement.

Les troubles du comportement alimentaire peuvent être à l'origine d'un cas d'obésité. C'est le cas de la boulimie et de l'hyperphagie.

Médicaments

Il n'existe aucun médicament à l'origine d'une prise de poids.

Cependant, certains traitements médicaux modifient la satiété et doivent être accompagnés d'une bonne hygiène de vie pour ne pas engendrer de surcharge pondérale.

C'est le cas des corticoïdes, de la pilule contraceptive, des traitements de la ménopause.

Lire l'article Ooreka

Causes sanitaires

D'autres éléments moins évidents, tels que des causes sanitaires peuvent en partie expliquer l'obésité.

En effet, un rapport de l'Anses (Agence du médicament) indique que « l’exposition à de multiples substances chimiques présentes dans des produits de consommation, pendant les périodes critiques du développement de l’enfant (période périnatale, petite enfance) est évoquée parmi les hypothèses qui permettraient d’expliquer l’augmentation de l’incidence de certaines pathologies telles que l’obésité ».

Les enfants de moins de 3 ans sont les plus à risques, car ils sont particulièrement exposés aux phtalates toxiques utilisés dans les jouets et autres équipements en matière plastique (vaisselle pour bébés par exemple).

Par ailleurs, on constate que les patients souffrant de dermatite atopique présentent davantage de risques de développer une obésité.