Sommaire

 

L’obésité est un véritable problème de santé publique qui touche de plus en plus de monde dans nos sociétés. Il s’agit d’une accumulation excessive ou du moins anormale de graisse corporelle, ayant une conséquence néfaste sur la santé.

Cette maladie multi-factorielle peut être provoqué ou aggravé par la prise de médicaments. Parmi eux, les corticoïdes. On vous explique !

Qu'est-ce que les corticoïdes ?

Les corticoïdes, aussi appelés corticostéroïdes, sont des hormones sécrétées dans la zone corticale (c’est-à-dire externe) des glandes surrénales, situées au dessus des reins.

Les corticoïdes administrés comme médicaments sont des dérivés des hormones naturelles. Ils sont surtout utilisés pour leur action :

  • anti-inflammatoire puissante ;
  • immuno-suppressive, autrement dit les corticoïdes diminuent les capacités de défense immunitaire de l’organisme ;
  • analgésique (diminue la douleur) et anti-allergique.

Consommation de corticoïdes et obésité

Les corticoïdes se consomment sous prescription médicale. Leur prise en traitement court n’entraîne que très rarement des effets secondaires, mais en traitement long, il sont plus fréquents.

La prise de poids et le développement de l’obésité sont parmi les effets secondaires attribuable à la consommation de corticoïdes :

  • Ils redistribuent le tissu graisseux des extrémités vers le tronc et le visage. Résultat, les jambes et les bras s’amaigrissent tandis que le cou grossit, et que les graisses viscérales (ou abdominales) augmentent.
  • Ils entrainent une sensation de faim et stimulent de ce fait la prise alimentaire.

Si vous devez consommer des corticoïdes, pensez donc à faire de l’activité physique, manger équilibré et essayez de ne pas tenir compte des envies de manger entre les repas.

La prise de corticoïdes peut également provoquer les effets secondaires suivants :

  • amincissement de la peau, qui perd de son élasticité ;
  • fragilisation des os, pouvant aller vers le développement d’ostéoporose ;
  • fonte musculaire ;
  • augmentation de la glycémie, c’est à dire du taux de sucre dans le sang ;
  • agressivité vis-à-vis de l’estomac.

Autres facteurs favorisant le développement de l’obésité

L’obésité est une maladie multi-factorielle, dont le développement est favorisé par :

  • une alimentation trop riche (trop sucrée, trop salée, trop grasse) consommée en quantité trop importante ;
  • un manque voire une absence d’activité physique ;
  • un terrain génétique : 70 % des personnes obèses ont un parent dans le même état ;
  • une dépression, un stress, ou encore un comportement alimentaire compulsif ;
  • la prise de médicaments, comme l’insuline, certains antidépresseurs ou biensur les corticoïdes.

Pour aller plus loin :