Excès d’acide urique : quels aliments sont déconseillés ?

Sommaire

 

Si votre dernière prise de sang révèle un taux d'acide urique anormalement élevé dans votre organisme, vous allez devoir réagir. En effet, une forte concentration d'acide urique dans le sang peut entraîner des problèmes au niveau des articulations et des reins.

Heureusement, vous pouvez aisément le faire redescendre, à condition de savoir comment faire. Voici la liste des aliments à éviter pour faire descendre votre taux d'acide urique.

Risques d'un excès d'acide urique

S'il est présent dans le sérum sanguin dans des concentrations trop importantes, l'acide urique peut être la cause d'une hyperuricémie qui entraîne la formation de cristaux microscopiques au niveau des articulations et des reins, et peut déclencher :

  • des douleurs aux articulations ;
  • une crise de goutte ;
  • des calculs rénaux.

Trop d'acide urique : quels aliments déconseillés ?

Aliments protéinés

L'acide urique augmente principalement avec une alimentation riche en protéines. Par conséquent, il est préférable d'éviter de consommer plusieurs fois par jour :

  • de la viande : principalement le gibier, les viandes fumées et les abats ;
  • du poisson : sardine, anchois, saumon, hareng, anguille ;
  • des fruits de mer ;
  • des œufs.

Certains légumes déconseillés

À cette liste s'ajoutent d'autres aliments plus pernicieux, et notamment des légumes qui ont par ailleurs très bonne réputation :

  • le chou ;
  • les champignons ;
  • les asperges ;
  • les épinards ;
  • l'oseille ;
  • la rhubarbe ;
  • les fruits et légumes secs ;
  • le cacao et le chocolat.

Votre alimentation est la clé de votre santé. Découvrez comment mieux la gérer :

Ces pros peuvent vous aider